Programme du colloque “Le spectacle du crime féminin”

 

Voici le programme du deuxième colloque organisé dans le cadre du projet “La force des femmes” porté par le CÉRÉdI à l’Université de Rouen-Normandie.

Le spectacle du crime féminin sur la scène et dans le cinéma européens

Colloque international organisé par l’Université de Rouen-Normandie et le CÉRÉdI (EA 3229) avec le soutien de CLARE (Université Bordeaux Montaigne), de l’ICD (Interactions culturelles et discursives, Université François Rabelais Tours) et de l’IRET (Institut de Recherche en Études Théâtrales de la Sorbonne Nouvelle).

Du mercredi 14 novembre au vendredi 16 novembre 2018

Campus Mont-Saint-Aignan

Maison de l’Université

Salle des conférences

Comité d’organisation

Ariane Ferry, Sylvie Humbert-Mougin, Judith le Blanc, Gwénaëlle Le Graset Sandra Provini

Comité scientifique du colloque

Adrienne Boutang (Université de Bourgogne-Franche Comté, Besançon), Noël Burch (Université Lille 3), Gille Declercq (Université de la Sorbonne Nouvelle), Florence Fix (Université de Rouen-Normandie), Loic Guyon (Mary Immaculate College, Université de Limerick, Irlande), Claire Lechevalier (Université de Caen), Sylvain Ledda (Université de Rouen-Normandie), Raphaëlle Legrand (Université Paris Sorbonne), Raphaëlle Moine (Université de la Sorbonne Nouvelle), Sarah Nancy (Université de la Sorbonne Nouvelle), Geneviève Sellier (Université Bordeaux Montaigne), Stella Spriet (Université de Saskatchewan, Canada), Ginette Vincendeau (King’s College).

14 novembre : Théâtre et mise en scène

Matinée

09H00 : Accueil des participants

09H40 : Mot de bienvenue de Jean-Claude Arnould, directeur du CÉRÉdI

09H50-10H05 : Introduction par les organisatrices du colloque

Session 1 : Criminelles sur les scènes de la première modernité (1)                   

Présidence : Tony Gheeraert (Université de Rouen-Normandie)

10H10-10H35 : Amélie Djondo (Université Paris-Nanterre) :« Scènes de crimes et crimes sur scène : les veuves noires dans le théâtre du Siècle d’Or »

10H40-11H05 : Sabine Gruffat (Université Paris – Sorbonne, CPGE) : « La méchanceté féminine sur la scène classique : une passion active ou subie ? »

11H10-11H35 : Cécilia Laurin (Université Sorbonne Nouvelle, IRET) : « “Elle n’a que vengeance et que fureur en l’âme : Mais en si peu de temps que peut faire une femme ?” Modalités spectaculaires du crime féminin sur la scène cornélienne »

Discussion

11H55-12H20 : Sylvie Requemora-Gros (Université Aix-Marseille, CIELAM) : « Criminelles odalisques : fer et poison contre savoir-faire et union, ou le duel entre Circasse et Roxelane dans la tragi-comédie de Desmares (1643) »

12H25-12H50 : Marie Saint-Martin (Université Paris-Sorbonne, CPGE) : « La mauvaise mère en spectacle : monstre idéologique, monstre esthétique »

Discussion

Après-midi

Session 2 : Variations autour de quelques criminelles

Présidence : Sandra Provini (Université de Rouen-Normandie)

14H30-14H55 : Miruna Craciunescu (Université McGill Montréal) : « Souvent femme varie. De Lucrèce Borgia à Jeanne la Folle : avatars féminins de la criminalité renaissante chez Victor Hugo (1832, 1833) et Denis Guénoun (1985) »

15H00-15H25 : LoïcGuyon (Mary Immaculate College – University of Limerick) : « “Mademoiselle Sept Heures” : la représentation de Charlotte Corday sur la scène théâtrale française au XIXsiècle »

15H30-15H55 : Maria PiaDalembert (Université Sorbonne Nouvelle) : « Deux femmes, deux dramaturges revisitent Médée : pour une lecture de l’Italie contemporaine »

Discussion

Session 3 : La criminelle sur les scènes contemporaines                

Présidence : Ariane Ferry (Université de Rouen Normandie)

16H15-16H45 : Rafael Ruiz Alvarez (Université de Grenade, Directeur de la chaire d’Arts Scénique de l’Université) : « Médée sur les planches espagnoles. De femme assassine à martyre vénérée »

16H50-17H15 : Irina Possamai (Université de Rouen-Normandie) : « De la performance de Carmelo Bene au psychodrame de la Compagnia della Fortezza : reconfigurations de Lady Macbeth » 

17H20-17H45 :Ulysse Caillon (Université Lyon 2, IHRIM) : « “J’aimerais tuer” : désirs criminels et identifications meurtrières dans le théâtre d’Angélica Liddell »

Discussion

15 novembre : Scène lyrique et grands rôles d’actrices

Matinée

Session 4 : Mortelles enchanteuses : criminelles d’opéra               

Présidence : Judith le Blanc (Université de Rouen-Normandie)

09H30-9H55 : Sarah Nancy (Université Sorbonne Nouvelle) : « Les femmes criminelles et la voix qui tue »

10H00-10H25 : Caroline Giron-Panel : (Chercheuse associée au CMBV, membre du Centre Jean Mabillon ENC) : « Maléfiques et magnifiques : le spectacle de la criminalité féminine à l’opéra »

10H30-10H55 : Stéphane Hervé (Université Montpellier 3) : « Poppea et Octavia, par-delà bien et mal ? Érotisme, pouvoir et mise à mort »

Discussion

11H20-11H45 : Jean-François Lattarico (Université Jean Moulin – Lyon 3) : « La figure de Messaline (XVIIe-XXesiècles) : Trajectoire d’un exemple d’érotomanie tératologique »

11H50-11H15 : Marie-Lise Paoli (Université Bordeaux Montaigne) : « Lessons in Love and Violence de George Benjamin : la récidive des femmes-louves ? »

11H20-11H45 : Catherine Géry (INALCO) : « Femme criminelle et violence sexuelle : le cas de La Lady Macbeth du district Mtsensk (littérature et opéra) »

Discussion

Après-midi

Session 5 :  La criminelle : grands rôles pour monstres sacrés(théâtre / cinéma)     

Présidence : Sylvie Humbert-Mougin (Université François Rabelais Tours)

14H00-14H25 : Florence Filippi (Université Rouen-Normandie) : « Ordonner le meurtre : quelques exemples d’interprétation du rôle d’Hermione (1789-1815) »

14H30-14H55 : Sophie Lucet (Université Paris-Diderot) : « La violence politique des femmes au théâtre : à propos de Théroigne de Méricourt de Paul Hervieu (1902) »

15H-15H25 : Delphine Edy (Université Paris-Sorbonne, CPGE) : « Valérie Dréville, une mère infanticide incandescente et spectaculaire »

Discussion

16H00-16H25 :Armelle Talbot (Université Paris-Diderot) : « Un mariage et neuf enterrements : Liberté à Brême de Fassbinder »

16H30-16H55 : Émilie Giaime (EHESS) : « Le procès de Dominique Marceau/Brigitte Bardot dans La Vérité d’Henri-Georges Clouzot (1960) » 

Discussion

16 novembre : Cinéma européen

Matinée

Session 6 : Crimes « de femmes » : infanticides et suicides

Présidence : Adrienne Boutang (Université de Franche-Comté)

09H30-09H55 : Anne Bleger (Université Panthéon Sorbonne) : « L’infanticide et la suicidaire dans le cinéma français des années 1920 : le spectacle de la vulnérabilité féminine »

10H00-10H25 : Simona Busni (Université de la Calabria) : « Tentatives de suicide : les « femmes doubles » du mélodrame dans le cinéma populaire italien des années Cinquante »

Discussion

Session 7 : Criminelles / criminalisées : fonctions critiques du cinéma

11H00-11H25 : Daniel Morgan (Université Sorbonne Nouvelle) : « Criminelles ou victimes ? Femmes accusées et incarcérées dans le cinéma social français, 1948-1958 »

11H30-11H55 : Chiara Tognolotti (Université de Pise) : « Mourir (et trahir) pour amour. La criminalisation de l’homosexualité féminine dans le cinéma italien du deuxième après-guerre »

Discussion

Après-midi

Session 8 : Quelles esthétiques pour montrer le crime féminin ?                

Présidence : Gwénaëlle Le Gras (Université Bordeaux Montaigne)

14H00-14H25 : Arnaud Duprat de Montero (Université Rennes 2) : « La marâtre criminelle de Blancanieves (Pablo Berger, 2012) ou la métaphore d’une filiation paradoxale »

14H30-14H55 : Sophie Mentzel (Université de Rouen Normandie) : « Marguerite de Bourgogne, reine et criminelle en représentation »

Discussion

15H30-15H55 : Sana M’Selmi (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3) : « Le crime féminin dans le cinéma de Pedro Almodóvar : de la représentation burlesque à la transgression pluridimensionnelle »

16H00-16H25 : Quentin Flaicher (Université Paris 8) : « Crimes féminins et crimes masculins dans la série Versailles »

Discussion


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.