Exposition « Présumées coupables »

Le 30 novembre prochain s’ouvrira aux Archives nationales l’exposition « Présumées coupables » qui explore plus de 320 procès-verbaux d’interrogatoires pour restituer la voix des femmes à travers les pièces de procédure de la fin du Moyen Âge au XXe siècle. Elle mettra en évidence cinq archétypes : la sorcière, l’empoisonneuse, l’infanticide, la pétroleuse et la traîtresse. Voici le lien vers la page de l’exposition sur le site des Archives nationales.
image001