Exposition « Présumées coupables »

Le 30 novembre prochain s’ouvrira aux Archives nationales l’exposition « Présumées coupables » qui explore plus de 320 procès-verbaux d’interrogatoires pour restituer la voix des femmes à travers les pièces de procédure de la fin du Moyen Âge au XXe siècle. Elle mettra en évidence cinq archétypes : la sorcière, l’empoisonneuse, l’infanticide, la pétroleuse et la traîtresse. Voici le lien vers la page de l’exposition sur le site des Archives nationales.
image001


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *